Maison & ImmoDiagnostics immobiliers : pourquoi sont-ils indispensables ?

Diagnostics immobiliers : pourquoi sont-ils indispensables ?

La signature d’un acte de vente immobilier ne peut se faire sans la présentation des rapports de diagnostics immobiliers obligatoires. Ils ont en effet pour but de sécuriser la transaction tout en fournissant les informations indispensables sur l’état du bien. Il s’agit notamment des diagnostics Amiante, plomb, carrez, DPE, ERNMT, électricité, gaz… Cette liste est exhaustive puisqu’elle dépendra surtout de la date de construction, de la localisation et du type de bien immobilier. L’ancienneté des installations et le type de transaction sont également pris en compte.

Une initiative pour la santé et la sécurité optimale des nouveaux acquéreurs

Le plomb et l’amiante furent généralisés dans la construction immobilière avant 1949 et 1997, pourtant ils se sont avérés nocifs. Compte tenu de leur toxicité, ces matériaux ont été interdits, d’où la nécessité de diagnostiquer les biens les plus anciens et qui sont toujours susceptibles de présenter des traces de plomb et d’amiante.

Toujours dans le but de préserver la santé et le bien-être des occupants, la loi impose les diagnostics gaz et électricité. Autrement dit, si vous êtes vendeur, pensez à faire appel aux services d’un professionnel du diagnostic immobilier, comme Allodiagnostic, qui vous accompagnera dans votre problématique afin de mener à bien la transaction.

Très souvent, les dysfonctionnements au niveau des tableaux électriques et des chaudières sont les causes de nombreux accidents domestiques. En outre, si le bien se trouve dans une zone à risques, le diagnostic termite est de rigueur. Un diagnostiqueur certifié viendra inspecter le sous-sol, la charpente ainsi que le jardin afin de déceler les traces de xylophages.

Diagnostics immobiliers obligatoires : pour préserver l’environnement

diagnostic immobilier

La préservation de l’environnement reste au cœur des débats, d’où le Plan Climat qui pour finalité la réduction des émissions de CO2. C’est d’ailleurs dans cette optique que fut initié le diagnostic de performance énergétique (DPE).

Les zones de déperditions énergétiques sont mises en exergue par le biais de ce diagnostic, ce qui permet aussi de prévoir des travaux visant à renforcer l’isolation thermique du bien. Une note énergétique allant de A à G sera ensuite attribuée au bien où A désigne la meilleure performance.

Par ailleurs, l’État des Risques et Pollutions (ERP) figure forcément parmi les diagnostics requis dans le cadre d’une vente immobilière. Les futurs acquéreurs seront ainsi informés sur les risques potentiels tels que les inondations, les avalanches, les effondrements voire les mouvements de terrain.

Les cavités souterraines naturelles ou artificielles sont même détectées au cours du diagnostic. Et bien évidemment, la proximité du bien avec un site SEVESO est un élément à ne pas omettre dans le cadre de l’ERP.

La sécurisation de la transaction : le but des diagnostics immobiliers

Outre les préoccupations sanitaires et environnementales, les rapports des diagnostics immobiliers s’avèrent indispensables pour sécuriser une transaction. Grâce au dossier de diagnostic technique (DDT), le futur acquéreur est informé sur l’état général de l’habitation.

Avec ce document, le vendeur ou les bailleurs sont exemptés en cas de vices cachés. Les rapports de diagnostics immobiliers permettent aussi à l’acquéreur d’identifier les éventuels travaux de réparation afin d’adopter les meilleures solutions visant à optimiser les performances énergétiques du bien immobilier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles