EntrepriseSécurisez votre chantier contre les risques de chutes

Sécurisez votre chantier contre les risques de chutes

Plus de 8 8000 accidents se sont produits dans le secteur du BTP en 2018. Et les chutes de hauteur figurent parmi les principales causes de décès ou de blessures de travail. Bien souvent, les travailleurs du bâtiment se mettent dans des situations à risques par inconscience du danger.

Mais plus fréquemment encore, une négligence des règles de sécurité se cache derrière ces incidents déplorables. À travers cet article, nous vous invitons à passer en revue les exigences de base pour sécuriser les travaux en hauteur sur votre chantier.

Un travail en hauteur sans erreur : les filets de protection

Assurer la protection du travailleur, mais aussi des personnes présentes sur le chantier relève des attributions du chef de chantier. Le Code du travail (L.4121-2) est clair à ce sujet et depuis 2004, les dispositifs de sécurité personnelle et collective contre les chutes sont obligatoires sur les chantiers.

D’autre part, l’État encourage les entrepreneurs du BTP à se fournir en matériel de prévention des chutes répondant à des normes strictes. C’est le cas notamment des accessoires de base tels que les filets garde-corps (NF EN 1263-1 et NF P93.355) que l’on peut trouver auprès de fabricants français comme SRF, une référence en matière de fabrication de filets de protection.

Nous choisissons de parler de ce type d’accessoires en particulier pour rappeler l’un des principes de base de la sécurité au travail. Les garde-corps, rigides ou filets amovibles, doivent primer sur les équipements de protection individuelle tels que les harnais et longes.

Effectivement, le bon sens veut que les dispositifs de sécurité collective soient mis en place en premier lieu. Ces derniers empêchent le travailleur de tomber alors que les harnais n’entrent en jeu que lorsque le travailleur est victime d’une chute. Donc, si vous êtes amené à effectuer des travaux en hauteur, assurez-vous d’abord d’avoir des garde-corps pleins ou des filets garde-corps le long des bords ouverts.

Rénovation immeuble filets garde-corps protection chutes

Sécurité chantier : contrôler les chutes de personnes et d’objets

Si vous utilisez un échafaudage, prenez soin de compléter les garde-corps et de vérifier régulièrement le système de fixation. Rappelons que vous devez aussi mettre des garde-corps sur toute la hauteur des échelles de passage entre les différents niveaux de l’échafaudage.

Pour les travaux sur le toit, les terrasses, les balcons ou les bâtiments en cours de construction, privilégiez les filets. En effet, les filets garde-corps sont généralement composés d’un tissage souple de nylon à haute résistance et épouseront plus facilement la forme de la zone de travail.

Rappelez-vous que l’important est d’établir, grâce à ces dispositifs, un périmètre de sécurité qui empêchera le travailleur de tomber dans le vide. Par ailleurs, pour se prémunir des chutes de matériel et d’outils, les garde-corps doivent être agrémentés d’un filet périphérique.

Le rôle de ce filet consiste à éviter que les éventuelles projections de débris ou de gravats ne touchent les personnes aux alentours. C’est encore l’idéal pour éviter de blesser les passants si vous faites des travaux sur la façade d’un immeuble par exemple. De même, les travaux de restauration d’ouvrages dans les espaces publics doivent être munis de ce type de filets pour délimiter efficacement la zone.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles