Taper pour rechercher

video-img

Découvrez les dessous du flamenco !

Nathan
Partager

Il est reconnu que le flamenco reste l’empreinte Andalouse par excellence. Ses rythmes endiablés et sa chaleur offrent au public un voyage à travers le temps, en racontant une histoire bercée des mélodies lointaines ! Nous avons tous une image bien précise du flamenco : belle et longue robe rouge, volants, des danseuses au teint bronzé, un rouge à lèvre flamboyant et une longue chevelure noire… Mais que savons-nous réellement à propos du flamenco ? Connaissons-nous ses réelles origines ?

Maria Gasca, danseuse flamenco nous a guidé dans ce monde qu’elle connait bien. Jetons ensemble un oeil sur cette culture connue à travers le monde entier et qui mérite un bel article !

Cap sur le flamenco !

Le flamenco est un élément fondamental de la culture espagnole et c’est la danse et la musique emblématiques du pays. L’Andalousie est le berceau du flamenco et cette forme d’art a récemment été reconnue comme chef-d’œuvre du patrimoine oral de l’humanité par l’UNESCO. Il n’est pas surprenant que Séville, la capitale andalouse, offre beaucoup de divertissement flamenco : elle est le berceau de cette culture !

Toute la beauté du flamenco se retrouve dans une fusion audacieuse et élégante du chant, de la danse et de la musique qui s’est transmise de génération en génération depuis le 15ème siècle.

Les origines du flamenco

Bien avant d’être un style de danse, le flamenco est avant-tout de la musique. La musique flamenco espagnole est le fabuleux résultat d’un échange de styles musicaux, de culture et de folklore entre le peuple « gitanos » d’Espagne et les indigènes andalous, castillans, maures et juifs séfarades au début du 18ème siècle. La musique flamenco a été inspirée par la musique venant tout droit d’Inde, et ensuite apportée sur le continent européen par des membres de la culture gitane.

Cependant, il faut savoir que le flamenco est une culture très vaste, et il existe des dizaines de classifications de chansons de flamenco, appelées « cantes » ou « palos ». Chacun apporte son propre rythme et sa propre structure et chacun de ces nombreux types de chansons de flamenco peut être classé dans l’une des trois catégories suivantes : le Cante Jondo, Intermedio et Chico.

Cante Jondo

Le cante jondo a pour particularité d’être basé sur une structure rythmique à 12 temps. C’est un style de chanson assez complexe qui s’inscrit dans un répertoire émotionnel lourd. Les thèmes communs d’un cante jondo sont la mort, le désespoir, le doute, l’angoisse ainsi que toutes les thématiques dérivées.

Cante Intermedio

Le cante intermedio est moins complexe musicalement que le cante jondo vu précédemment, et il incorpore généralement des éléments d’autres styles de musique espagnole. Il est beaucoup plus vivant et s’accompagne souvent de guitares, de castagnettes et de claquements de mains. C’est plus ou moins le type de flamenco que nous avons l’habitude de voir, et qui reste le plus connu !

Cante Chico

Le cante chico est le plus simple des trois styles. Il a généralement un rythme rapide et léger et traite de thèmes plus légers, tels que l’amour, l’humour et la campagne.

Le flamenco Baile

Le Baile est l’élément dominant de la danse flamenco et il est joué avec accompagnement, généralement de la musique de guitare et des chanteurs. Parfois, le danseur ou la danseuse utilise ce que l’on appelle un « palo seco » , traduit par « bâton sec », qui permet de mesurer le tempo de la danse flamenco directement au sol.

En flamenco, la danseuse s’harmonise de façon majestueuse avec le chanteur pour raconter une histoire. La danseuse elle-même est souvent très stylisée, exprimant ses émotions à travers une série de mouvements complexes des bras et du corps. Les danseurs de flamenco masculins eux, exécutent majoritairement des jeux de jambes complexes, tandis que les danseurs de flamenco féminins appelés flamencas se concentrent davantage sur le mouvement des bras, des mains et des doigts. Les danseurs de flamenco, hommes et femmes, portent des costumes élaborés, avec des couleurs vives et des volants dont les finitions sont très soignées.

La tenue de flamenco féminine

Peu de costumes régionaux sont aussi reconnaissables que la robe de flamenco ! C’est une tenue qui reflète l’identité de la culture andalouse, cette robe est présente dans les fêtes traditionnelles et les pèlerinages étant célébrés en Andalousie.

Contrairement à ce que nous imaginons, il faut savoir que la robe gitane a traversé les frontières et est devenue une tenue portée par des femmes du monde entier. L’origine de cette robe est en vérité très humble puisque ses racines proviennent de Séville dont la coutume consistait à porter une robe à volants, comme uniforme, afin de réaliser les tâches ménagères du quotidien. Ces femmes avaient l’habitude d’ajouter à la robe des volants, des broderies et des couleurs.

Dans les spectacles de flamenco, les danseuses apparaissent généralement avec des robes et des jupes de flamenco, avec ou sans queue, selon le type de danse qu’elles interprètent. Voir une danseuse faire valser sa jupe ou sa robe de flamenco est une vraie merveille, surtout lorsqu’elle est accompagnée d’un chanteur et d’une guitare en live !

La tenue de flamenco masculine

Le costume de flamenco pour homme est moins complexe comparé à la jupe et le châle épais de la femme, et il ne nécessite traditionnellement qu’un pantalon, une chemise noire et moulante portée sous une veste ou un gilet court. Les danseurs de flamenco masculins peuvent également porter des chapeaux de paille.

Ainsi, vous savez plus ou moins tout sur le flamenco ! Bien-entendu, il y a tellement de belles choses à découvrir sur cette culture qui est aussi riche qu’intéressante… Le flamenco représente bien plus qu’une danse animée, c’est une tradition qui se transmet de générations en générations en vue de perdurer au fil du temps.

Et vous, seriez-vous tenté(e)s par quelques pas de flamenco ?

Nathan
Nathan

Rédacteur en chef et journaliste passionné, j'ai créé le magazine We Are Online en 2011. Depuis, plusieurs journalistes m'ont rejoint. Notre volonté : disrupter le monde de l'information en partageant des actualités positives et intéressantes.

  • 1

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *