Taper pour rechercher

video-img

Calcul de l’IMC : tout savoir

Sarah
Partager

Actuellement, l’obésité menace un grand pourcentage de la population mondiale. Afin d’atténuer ce fléau mondial et de faire connaitre à tout le monde le risque encouru, l’OMS a mis en place l’IMC. On entend souvent parler de ce sigle, mais sait-on vraiment ce qu’il exprime, comment le calculer et la valeur idéale pour être en bonne santé.

À quoi sert l’IMC ? 

Afin d’évaluer le risque d’exposition aux maladies cardio-vasculaires, l’OMS a mis au point en 1997 l’Indice de Masse Corporelle. Ce dernier met en rapport la taille et le poids de la personne sans tenir compte de la part de graisse ni de la masse osseuse.

Utilisé dans le domaine médical, l’IMC permet aux médecins de mieux suivre les patients avec des problèmes pondéraux modérés ou sévères. Après avoir effectué le calcul, ils peuvent avoir une idée généralisée des soins à proposer. Pour les diététiciens, il consiste à trouver le meilleur comportement nutritionnel à adopter.

Chaque individu a le droit de connaitre son exposition au risque d’obésité. Grâce à l’IMC, il peut savoir si un régime alimentaire est nécessaire pour perdre ou prendre du poids, selon le résultat obtenu.

Comment calculer l’IMC

Le calcul imc reste la méthode la plus efficace pour avoir une idée de la corpulence. Dans cette tache, il vous suffit de connaitre deux choses : votre taille et votre poids. Le rapport entre la masse et la taille au carré donne votre indice de masse corporelle.

Afin de vous aider à mieux l’assimiler, voici un exemple. Pour une personne de 181 cm et de 90 kg, l’IMC s’élève donc à 29 kg/m². Chez les enfants et les adolescents, le calcul de l’IMC tient compte de l’âge et du genre, en dehors de la taille et du poids.

Valeur idéale de l’IMC et ses limites

La limite fixée par l’IMC étant entre 16,5 et 40, en dessous de 16,5 kg/m² une personne est considérée comme anorexique. Entre 16,5 et 18,5 kg/m² on assiste à un état de maigreur. À noter qu’un individu de poids idéal a une IMC comprise entre 18,5 et 25 kg/m².

À partir de 25 à 30, le surpoids commence à apparaitre et au-delà de 30 jusqu’à 35, vous franchissez le cap de l’obésité modérée. Elle est qualifiée de sévère si la valeur de l’IMC dépasse les 35 à 40 kg/m². Au-delà de 40 kg/m², le corps souffre d’une obésité morbide ou massive.

Cependant, ces valeurs peuvent être variables et ne correspondent pas à tout le monde, notamment pour les enfants. En effet, afin d’avoir plus de détail sur l’exposition aux problèmes cardio-vasculaires, il est conseillé de tenir compte de l’IMG (Indice de Masse Graisseuse).

Sarah
Sarah

Journaliste et reporter, j'ai décidé en 2013 de revenir à mon Paris natal. Mère de famille engagée, je travaille en tant que journaliste indépendantes et m'engage auprès de We Are Online depuis 2015. Ma passion : partager !

  • 1

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *