Taper pour rechercher

video-img

Comment ne plus procrastiner ?

Nathan
Partager

La procrastination est la manie de vouloir remettre à plus tard les tâches actuellement présentes. Au-delà du fait qu’il s’agisse d’un problème psychique, les études ont pu démontrer qu’un corps au repos voudra rester en grande relaxation jusqu’à ce qu’il soit contraint de s’activer mentalement ou physiquement. Voici comment combattre la procrastination.

Suivre une séance de coaching

L’envie d’apprendre à ne plus procrastiner est avant tout le meilleur début pour votre combat. Le coaching proposé par un professionnel est un excellent moyen qui vous permettra d’organiser au mieux votre quotidien sans avoir à remettre au lendemain les tâches tout à fait réalisables le jour même, et de ce fait être plus productif.

En ayant à portée de main toutes les astuces et conseils pour savoir gérer son temps et ses missions grâce à l’aide du coach, vous serez en mesure d’avoir les éléments de base pour commencer à ne plus procrastiner. Il est recommandé d’appliquer les conseils au fur et à mesure pour assimiler et en faire une habitude au quotidien. 

Faire l’impasse sur les deadlines

Lorsqu’une tâche n’est pas urgente, on a souvent tendance à le remettre à plus tard. Et pourtant une fois la date limite est davantage rapprochée, l’individu aura l’impression d’être plus occupé de par les innombrables responsabilités qu’il doit réaliser, ce qui lui causera ainsi du stress voire une réalisation incorrecte de la mission.

Que ce soit pour le travail, les tâches ménagères ou la réservation d’un hôtel de vacances, la procrastination touche tous les domaines de la vie quotidienne. Certes, il est difficile de hiérarchiser la réalisation des tâches qui ne sont pas urgentes toutefois, quelques astuces peuvent être mises en œuvre pour combattre l’actualisation temporelle ou le fait de mettre la priorité sur le présent et laisser les éléments du futur en stand-by.  

La meilleure solution à adopter serait de réaliser les tâches en fonction de leur réception et non du deadline fixé pour chacun d’eux. Non seulement cela vous permettra d’être plus productif, mais vous évitera également d’avoir une source d’anxiété supplémentaire à l’approche de la date limite d’exécution.

Cette approche bien différente vise à voir les tâches à réaliser sur un angle plus large et éviter de porter une attention particulière sur les détails.

Savoir organiser son planning

En ayant une vue d’ensemble sur ce que vous devez réaliser, vous pourriez organiser votre planning en adoptant une toute nouvelle perspective pour débuter quelle action entamer en premier, une décision qui n’est pas toujours facile !

En prenant le temps de parfaitement organiser son planning, l’individu qui a eu tendance à souvent procrastiner peut être très productif en 8 heures. Ainsi, pour éviter d’être désorganisé ou de vous perdre parmi les innombrables missions à faire, adoptez une stratégie à part entière : commencez par les tâches les plus complexes ou ingénieuses de la « to-do list », et continuez votre lancée sur les travaux moins difficiles.

De plus, évitez de mélanger les responsabilités, lorsque vous réalisez une action, mettez toutes les autres missions de côté au risque de perdre plus de temps et de n’avoir au final pas fait grand-chose.

Nathan
Nathan

Rédacteur en chef et journaliste passionné, j'ai créé le magazine We Are Online en 2011. Depuis, plusieurs journalistes m'ont rejoint. Notre volonté : disrupter le monde de l'information en partageant des actualités positives et intéressantes.

  • 1

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *