LoisirsSurveillance discrète : détecter qui vous espionne sur Instagram en quelques étapes

Surveillance discrète : détecter qui vous espionne sur Instagram en quelques étapes

Vous sentez l’ombre d’un curieux se glisser sur vos stories Instagram tel un ninja des temps modernes ? Si la question « comment savoir si on nous stalk sur Instagram » vous taraude l’esprit, vous n’êtes pas seul dans cette quête de discrétion violée. Avant de démasquer les Sherlock en herbe de votre liste de followers, prenez un clic de recul et apprenez comment détecter les yeux indiscrets. Pas besoin de lunettes high-tech ou de pièges à souris numériques, juste quelques astuces simples pour mettre en lumière les amateurs de votre vie secrète, et ce, sans éveiller leurs soupçons. Alors, jouons ensemble à cache-cache !

Vérifiez les « Vues » sur les stories

Avez-vous déjà eu l’impression qu’une ombre curieuse se promène sur votre profil Instagram? Si l’idée que quelqu’un tire les ficelles de la marionnette de la curiosité sur vos activités votre vous titille, commencez par scruter les spectateurs de vos stories. En effet, ces petites fenêtres éphémères de 24 heures sont des mouchards bien pratiques. Si vous remarquez des noms récurrents, en particulier ceux qui ne sont ni des amis ni des followers réguliers, cela peut être un indice. Votre stalker pourrait être aussi accro à vos stories que moi aux cookies aux pépites de chocolat (et je suis VRAIMENT accro aux cookies).

N’oubliez pas que certaines âmes errantes peuvent juste se perdre dans les méandres des stories Instagram par inadvertance. Donc, si vous voyez le même compte inconnu apparaître encore et encore, il est peut-être temps de soupçonner qu’ils ont un abonnement non officiel à « Quoi de neuf chez vous ». Ma tante Bertha, par exemple, avait la fâcheuse habitude de cliquer sur toutes les stories sans même réaliser qu’elle tombait souvent sur celles de son ancienne voisine… dont elle parlait toujours avec une pointe d’aigreur.

Étudiez vos « Top Fans »

Instagram, c’est un peu comme une scène de théâtre où chacun joue son rôle. Mais quelquefois, parmi les figurants, on trouve des spectateurs un peu trop zélés : les « Top Fans ». Gardez un œil sur les likes et les commentaires. Si l’idée d’être le sujet préféré d’un paparazzi caché vous intrigue autant que la dernière saison de votre série préférée, ce sont des indices à ne pas prendre à la légère. Une personne qui aime presque systématiquement toutes vos publications, dès les premières minutes de leur apparition, peut être quelqu’un qui a campé devant votre profil en attendant le prochain épisode de votre vie captivant.

Il est important de relativiser aussi : ce comportement peut simplement être le signe d’un fan inconditionnel de votre contenu ou d’un ami qui soutient à fond votre « carrière » d’influenceur en herbe. Prenons l’exemple de mon chien Roger, qui s’assure systématiquement de lécher mon téléphone dès que je poste une nouvelle photo, pourrait-on interpréter cela comme une marque d’affection ou… un moyen astucieux de surveiller mes followers ? Cette démarcation entre l’admirateur passionné et le curieux obsessif est parfois aussi floue que mes selfies après une soirée trop arrosée.

Utilisez les outils d’analyse fournis par Instagram

Réjouissez-vous, apprentis détectives de l’ère numérique! Instagram vous offre des outils d’analyse aussi succulents qu’un gâteau oublié dans un bureau partagé. Si vous avez un compte Professionnel ou Créateur, ces outils permettent de voir, entre autres, quel pourcentage de non-abonnés regarde vos publications ou vos stories. Les chiffres ne mentent pas, et des taux élevés de vues par des non-followers peuvent éveiller des soupçons. Les statistiques d’audience vous donnent aussi un aperçu des comptes qui interagissent régulièrement avec votre contenu, même sans laisser de « like » flagrant.

Mais faites attention : un pourcentage élevé peut juste indiquer que votre contenu attire de nouveaux yeux, pas nécessairement des yeux espions. L’important est de chercher des schémas. Si tous les chemins mènent toujours au même admirateur masqué, alors vous pourrez commencer à tracer le portrait de celui ou celle qui vous stalk sur Instagram. Par exemple, si j’observe que tous les jours à 14h37 précises, Gérard, mon voisin passionné de jardinage, survole mes postes sans laisser de traces, devrais-je m’inquiéter ou juste me sentir flatté?

Inspectez les abonnés et les followings

Le petit jeu de « qui suivre, qui ne pas suivre » sur Instagram peut aussi être relevateur. Prenons quelques minutes pour fouiller dans vos entrailles numériques. Vérifiez qui récemment a suivi puis s’est spontanément désabonné de votre profil, ou qui vous a suivi sans que jamais vous interagissiez. Imaginez, le grand Gérard qui décide de vous suivre alors que la seule chose que vous ayez en commun c’est ce bonsaï en face de chez vous. Curieux, non?

Il est important de noter que le stalking peut aller dans les deux sens. Si quelqu’un que vous avez suivi a soudainement décidé de contre-attaquer et de plonger dans les profondeurs de votre profil, c’est une interaction qui mérite d’être soulignée au marqueur fluo. J’ai moi-même été victime de ce processus quand, après avoir suivi une pâtissière célèbre pour ses incroyables cupcakes, je me suis retrouvé avec une série de « J’aime » sur mes photos… de 2016! Si ça ce n’est pas de la pâtisserie d’investigation!

Portez attention aux demandes de message suspectes

N’ignorez pas vos demandes de message. Bien que la plupart puissent être des commerçants ou des robots espérant que vous chevaucher le cheval de la consommation, certaines peuvent être l’indice que quelqu’un s’infiltre dans votre vie virtuelle. Si vous recevez des messages flous, un peu trop souvent, venant de la même personne qui n’est pas dans votre cercle social, il se pourrait bien que vous ayez attiré un disciple numérique. Les questions répétitives ou trop précises sur votre vie privée devraient déclencher vos alarmes internes.

Un jour, j’ai même reçu un message désopilant d’un soi-disant admirateur secret me demandant si je préférais les chats aux lamas. Troublant? Opriment? Ou simplement un aficionado des sondages bizarres? Quoi qu’il en soit, je reste vigilant. Prenez le temps d’étudier ces messages. S’ils semblent sortir de nulle part ou qu’ils sont liés à des activités spécifiques que vous avez partagées, cela pourrait être la signature de votre fan en mode ninja.

Faites appel à des applications tierces

Si, après toutes ces méthodes, votre curiosité est toujours aussi insatiable qu’une chenille dans un buffet de feuilles, il existe des applications externes prétendant mesurer qui visite votre profil Instagram le plus fréquemment. Soyons clairs : l’efficacité et la légitimité de ces applications peuvent varier autant que mes envies de dessert après un copieux repas. Certaines promettent monts et merveilles mais ne font qu’ajouter des calories à la nostalgie de votre vie privée déjà bien garnie.

En outre, l’utilisation de ces applications externes pour traquer qui vous stalk sur Instagram peut être à la fois un risque pour la sécurité de vos données et potentiellement une violation des conditions de service d’Instagram. Avant de vous lancer dans cette dernière étape, pesez le pour et le contre. Comme lorsque j’ai téléchargé une de ces applis qui prétendait me dire qui visitait mon profil, pour me rendre compte qu’elle était plus intéressée par les numéros de ma carte de crédit que par l’identité de mes visiteurs nocturnes.

Le parcours pour détecter qui revêt le manteau de l’espionnage sur Instagram peut être aussi tortueux qu’une série policière scandinave. Si vous avez l’impression d’être observé, rappelez-vous que la curiosité est aussi naturelle que mon chat le matin qui vérifie que mon réveil fonctionne (je pèserais probablement dix kilos de moins sans ses services matinaux). Apprenez à distinguer entre l’attention normale de celle d’un stalker virtuel. Et gardez hors de portée votre vie numérique des regards trop avides. Assurez-vous de toujours préserver votre sphère privée tout en vous engageant dans l’aventure sociale d’Instagram. Après tout, nous sommes tous un peu voyeurs et exhibtionnistes sur les réseaux, n’est-ce pas? Mais n’oubliez pas : si jamais vous trouvez qu’on suit vos faits et gestes un peu trop assidûment, se savoir observé peut être le début d’une nouvelle vocation… Celle de détective privé du XXIe siècle!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles