Voyage – TourismeLes Pluies en Philippines

Les Pluies en Philippines

La saison des pluies en Philippines arrive à grands pas. Les Philippins préparent leur maison pour l’arrivée des précipitations abondantes. Les jours sont de plus en plus chauds et humides, et l’air sent le mouillé. La saison des pluies en Philippines est un moment crucial dans le calendrier philippin, car elle est synonyme de récoltes abondantes et de nouvelles rivières à explorer. Dans cet article, nous allons examiner un peu plus en détail pourquoi la saison des pluies est si importante pour les Philippins et comment se préparer à celle-ci. Nous allons aussi découvrir qui bénéficie d’une meilleure protection, et comment les habitants de l’archipel philippin se préparent à la saison des pluies.

Comprendre la saison des pluies Philippines

Les Philippines, comme la majorité des pays situés dans la zone du Pacifique, subissent les effets climatiques des moussons. Une saison des pluies arrosant le pays de mai à novembre est prévue chaque année. Les précipitations sont alimentées par la mousson du sud-ouest, appelée aussi souffle de l’est, qui s’étend de mai à octobre et par la mousson du nord-est qui commence en juillet et se termine en novembre. Les deux moussons sont responsables de la majorité des précipitations qui alimentent le pays.

Au début de la mousson, le niveau de l’eau est très faible et augmente considérablement avec les précipitations. Les niveaux peuvent parfois être très élevés et provoquer des inondations. Les provinces du nord arrivent à enregistrer cinq mois de précipitations de plus par rapport au sud. La pluie ne se fait pas attendre et arrive en quantités importantes, qui peuvent même parfois gêner les voyageurs et les activités commerciales.

Les risques et conséquences des pluies Philippines

Les conséquences des fortes pluies sont nombreuses. La plus grande préoccupation est la mise en danger des populations par des inondations et des glissements de terrain. Les fortes pluies entraînent souvent des catastrophes naturelles en dehors des villes, qui se traduisent parfois en des pertes de vie, en particulier dans les zones montagneuses. C’est particulièrement le cas dans les régions de l’île de Luçon, d’où proviennent une grande partie des aliments consommés aux Philippines.

Les typhons sont aussi une conséquence possible des fortes pluies aux Philippines. Même s’ils ne sont pas aussi fréquents qu’en Extrême-Orient, ils peuvent causer des dommages catastrophiques, surtout lorsqu’ils s’intensifient et touchent directement les côtes. Il réapparait chaque année des typhons violents et inattendus près des côtes, en raison de la chaleur accumulée dans les eaux au-dessus de 25°C.

Conclusion

Les pluies aux Philippines sont à la fois un bienfait et une source d’inquiétude pour la population. Elles donnent un regain de vie à la terre et alimentent les nappes phréatiques, tout en offrant des moments de détente de chaque côté du pays. Toutefois, elles peuvent également provoquer des catastrophes écologiques des plus graves. La saison des pluies aux Philippines est donc à la fois un cadeau et un avertissement pour la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles