Taper pour rechercher

video-img

Comment fonctionne un crédit immobilier ?

Partager

Le crédit immobilier, comme son nom l’indique, succinctement, est le fait d’emprunter une somme d’argent auprès des banques pour un projet immobilier. Ce n’est pas une chose facile dans la majorité des cas, puisque cette somme peut être assez lourde, surtout pour un particulier. La banque ne souhaitant pas des créanciers insolvables, il vous faudrait remplir quelques conditions avant de l’avoir. 

Le premier pas est de comprendre ce qu’est le crédit immobilier

Le crédit immobilier est un emprunt que vous ferez dans un établissement bancaire pour la construction, la rénovation ou juste l’acquisition d’un bien immobilier. Votre projet doit tenir la route donc, et non que vous pouvez juste en faire un prétexte pour avoir cette somme. 

L’organisme financier, en vous sachant crédible, peut toutefois réclamer des garanties. Cette position ne signifie pas que vous soyez indigne de confiance, mais juste une manœuvre de sécurité tous azimuts. Vous pouvez très bien leur offrir en hypothèque un autre bien que vous possédez, ou même l’immeuble que vous venez d’acquérir avec l’emprunt que vous venez de faire, la banque n’y fera aucune distinction. 

Il est possible aussi de souscrire à une caution qui s’investit à votre place en cas de non-paiement normal. La banque peut aussi avoir le privilège de prêteur de dénier, ce qui leur donnera la priorité dans l’indemnisation si le prêt n’est pas acquitté. 

La capacité d’emprunt dans le crédit immobilier

L’établissement financier, pour s’assurer que vous ayez le moyen de le rembourser doit s’assurer de votre capacité d’emprunt dans le crédit immobilier. Cette capacité sera vérifiée par cet organisme financier, et fera l’objet d’un suivi réel. Avant leur acceptation, ils s’assureront donc de votre ressource financière. Cela concerne votre salaire, vos dividendes sociaux, bénéfices industriels et commerciaux, revenus locatifs, et même votre pension retraite. 

Cela dit, faire entrer de l’argent est une chose, mais la banque va aussi s’assurer que vous ne soyez pas déjà endetté, ce qui pourrait réduire votre capacité réelle. Ainsi, ils vont aussi vérifier la mensualité de remboursement de crédit en cours, votre loyer, ainsi que votre pension alimentaire. C’est donc à partir de ces informations que la banque pourra voir si oui ou non vous avez la capacité réelle de rembourser, mais aussi votre capacité de vivre tout en remboursant, car non, ils ne pourront pas tout vous prendre non plus.

Le coût véritable du crédit immobilier

Le coût véritable du crédit immobilier, logiquement dépendra de la somme que vous avez empruntée, et de la durée de cet emprunt. C’est pour ainsi dire que plus le prêt de la banque est de longue durée, plus les intérêts seront importants, et plus la somme sera importante, plus cet intérêt sera énorme aussi. Ce coût doit donc être calculé avec précision suivant votre capacité. 

Dans les faits, c’est une manière d’avoir l’argent avec vitesse, mais cela ne sera guère gratuit. Vous pouvez donc l’appeler aussi le coût de l’urgence face à votre projet. Cependant, avec un projet bien ficelé, ce coût ne sera qu’un détail si vos objectifs financiers sont atteints. 

Nathan

Rédacteur en chef et journaliste passionné, j'ai créé le magazine We Are Online en 2011. Depuis, plusieurs journalistes m'ont rejoint. Notre volonté : disrupter le monde de l'information en partageant des actualités positives et intéressantes.

  • 1

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Next Up

image