Vous souhaitez gagner vos matchs de tennis ? Entre technique et confiance, il est parfois difficile de trouver l’équilibre de votre jeu. Vous jouez depuis peu ou longtemps au tennis ? Que vous soyez un débutant ou expert, Aurélien Rieu vous donne ses astuces pour gagner plus facilement un match de tennis ! Alors à vos raquettes !  

Faut-il observer son adversaire pour gagner un match de tennis ?

La réponse d’Aurélien Rieu est OUI il faut observer son adversaire pour gagner un match, mais pas n’importe comment. En effet, ce joueur de tennis nous explique pourquoi il ne faut pas observer son adversaire lors de l’échauffement.

Celui-ci prend l’exemple d’un jour où il avait eu la chance de voir Roger Federer s’entraîner avant un match, et la technique et le jeu n’était pas très impressionnant. En revanche, lors du match Roger Federer avait su tenir toutes ses prouesses de jeu avec notamment une qualité de jeu de jambes accélérée, une gestuelle plus cadencée et un niveau de concentration élevé. L’expression « l’habit ne fait donc pas le moine » est donc particulièrement vraie au tennis.

Dans l’idéal pour gagner un match de tennis, le mieux est d’observer son adversaire avant de jouer avec celui-ci. Mais ce n’est pas toujours évident. C’est pourquoi, Aurélien Rieu vous conseille de vous laisser une marge d’observation jusqu’à 3/3 dans le 1er set.

Pensez également qu’un simple détail de votre adversaire peut vous faire gagner un match. Aurélien Rieu prend l’exemple d’un de ses matchs. Un jour avant un match en « indoor », il remarque que son adversaire a les chaussures rouges de terre battue, et là il comprend la faiblesse de son adversaire : c’est un joueur de terre battue qui va être beaucoup moins à l’aise en « indoor ». Aurélien Rieu le met donc dans des situations de jeu inconfortable pour lui et fini par le battre. Pourtant ce sont des joueurs de même niveau ! Alors il est aussi bien important de faire attention à chaque petit détail, même les chaussures !

Que faut-il observer pour gagner un match de tennis ?

Aurélien Rieu, professeur de mathématiques et de tennis, nous démontre avec humour que chaque adversaire se présente avec son « spectre ». En effet, celui-ci fait le parallèle entre le spectre de la lumière blanche que l’on peut observer, tout comme celui de notre adversaire.

Le spectre du joueur de tennis correspond donc à l’ensemble des caractéristiques physiques, mentales, techniques et tactiques, de votre adversaire. Ce sont les parties que vous allez pouvoir découvrir rapidement. En revanche, il est intéressant de découvrir les zones d’ombres du spectre, c’est-à-dire les faiblesses de votre adversaire. En les trouvant, vous gagnerez ainsi plus facilement vos matchs ! Il ne vous reste qu’à jouer et mettre ces conseils en pratique !