SociétéMarché des céréales, quels sont les facteurs qui influencent le prix ?

Marché des céréales, quels sont les facteurs qui influencent le prix ?

La fluctuation de la tarification de tout bien est sujette à divers paramètres. Pour ce qui est des denrées alimentaires, cela se complique bien suivant une myriade de contextes, qui va du climat, aux infestations de bestioles, à l’appauvrissement de la terre nourricière, etc. Mais les facteurs humains sont encore bien plus graves puisque là, ils calculent bien leur opération et font pratiquement tout pour atteindre le résultat escompté dans le marché des céréales

L’incidence naturelle sur les prix

Quel que soit le plant que vous souhaitez mettre en terre, le climat, l’hydrographie et bien d’autres aspects naturels sont possibles. La dendrochronologie illustre magnifiquement que les années varient significativement dans la croissance des arbres, et donc de pratiquement tous les végétaux. Les cernes bien espacés montrent une année faste, et les cernes serrés peuvent évoquer un annus horribilis. 

Cela pour vous dire que d’une année à une autre, la production peut très bien varier et aura une répercussion sur le marché des céréales. Ainsi, le prix fluctuera en fonction de cette capacité, et bien sûr, suivant la loi sacrée de l’offre et de demande. Là, nous parlons surtout de l’hydrographie, mais des catastrophes comme des tempêtes peuvent aussi frapper par des dégâts. 

Outre le climat, il peut aussi les effets des parasites, des champignons ou de toute autre infestation, comme le phylloxera ou l’ergot du seigle. Logiquement, tout cela influe autant sur la quantité que sur la qualité, et les deux se répercuteront sur le prix.

La loi de l’offre et de la demande

Il ne faut pas oublier que plus il y aura, moins ce serait cher, et moins il y en aura, plus les acheteurs se battront pour en avoir, avec des prix assez osés si ce n’est prohibitif. La base de la chose est que le rapport offrant demandant doit bien être au fond de la chose. L’exemple le plus cité est bien sûr la rareté du diamant qui le rend très cher, et la facilité de trouver du charbon, qui en fait une chose de valeur médiocre, bien que tous deux soient composés du même carbone. 

Sur le marché des céréales, les offres peuvent aussi venir d’ailleurs, d’un importateur qui pourrait faire dégringoler le prix aux étalages. Contrairement à cela, il arrive aussi que l’on exporte ailleurs, ce qui diminue sensiblement les prix locaux. 

Spéculation et rétention des céréales

À l’instant des golden boys de Wall Street, mentir sur les disponibilités des biens peut accentuer les prix totalement. Là, on est toujours face à l’idée même de l’offre et de la demande dans le marché des céréales, mais c’est la quantité réelle de ce qui est disponible qui est falsifiée. Cette tendance est toujours à risque puisque cela chamboulera bien les statistiques, qui servent à prévoir les éventualités en fonction des saisons. 

Il y en a qui ne se privent pas de s’adonner à la rétention de ces produits pour en faire grimper le prix. De telles pratiques ont été la cause de bien de crise par le passé déjà. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles