Voyage – TourismeLes pluies attendues au Cameroun

Les pluies attendues au Cameroun

Les pluies redonnent de l’espoir et de la joie aux habitants du Cameroun. Après des mois d’un temps sec et parfois chaud, la saison des pluies est arrivée. Cet article examine les prévisions météorologiques pour la saison des pluies au Cameroun et leurs répercussions sur l’agriculture et la faune locale. Les prévisions météorologiques actuelles indiquent des débits de pluie plus importants que la moyenne pour cette année et les effets bénéfiques sur la faune et la flore environnantes. Nous verrons également comment les habitants peuvent se préparer à cette saison des pluies et comment tirer profit des bénéfices attendus.

Saison des pluies : des précipitations acceptables

Le Cameroun offre une saison des pluies qui s’étend de mai à octobre. Le pays situé en Afrique centrale connaît des précipitations plus abondantes vers le mois de février et de mars. La saison des pluies est relativement longue par rapport à d’autres pays d’Afrique, ce qui offre à la population dans diverses régions et villes, des possibilités de récoltes et de culture à grandes échelles.

Les moyennes saisonnières des précipitations sont compensées par une explosion de verdure et des sols très fertiles qui favorisent la croissance des cultures et de l’élevage. Plusieurs régions du Cameroun, telles que le Centre, le Nord, l’Ouest et l’Est, sont très arrosées au cours des mois de mai à octobre. Cette période se caractérise par des flambées de pluies durant certaines journées et par une alternance de longues périodes sèches, ce qui offre un plus grand nombre d’avantages aux habitants.

Le Cameroun expérimente aussi un climat varié au cours des saisons. La prévalence des pluies au cours de l’été est toujours accompagnée de fortes températures pouvant atteindre jusqu’à 40°C. Les précipitations en hiver sont rarement enregistrés dans certaines régions sahéliennes qui connaissent une très longue sécheresse.

En conclusion, les pluies attendues au Cameroun sont plus souvent abondantes et favorables à la terre et à l’élevage. Elles sont source de plusieurs aliments comme les céréales et les légumes qui alimentent en partie la population locale. L’alternance de saisons longues et courtes offre une occasion en or au Cameroun d’en tirer parti pour assurer une réserve alimentaire pour ses habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles