EntrepriseBon à savoir pour bien entreprendre en Suisse

Bon à savoir pour bien entreprendre en Suisse

Chaque année, des entrepreneurs et investisseurs étrangers décident de lancer un business sur le territoire helvétique. C’est un projet très tentant et il peut générer de nombreux avantages. Cependant, rien n’est jamais simple en matière d’entrepreneuriat. Ainsi, avant d’entreprendre en Suisse, voici quelques éléments à prendre en compte. 

Qui peut entreprendre en Suisse ?

Entreprendre en Suisse, c’est créer son entreprise dans un environnement stable, sur le plan économique et politique. Voilà pourquoi, l’idée séduit de plus en plus d’investisseurs étrangers. 

Cela dit, tout le monde n’a pas le droit d’implanter sa société sur le territoire helvétique.  En effet, seuls les ressortissants des pays membres de l’Union européenne et de l’AELE (Association européenne de libre-échange) sont autorisés à entreprendre en Suisse. Pour les autres investisseurs issus d’une autre nation, il est indispensable de demander une validation auprès des autorités compétentes. 

Comment devenir entrepreneur en Suisse ?

Pour entreprendre en Suisse, il faut également disposer d’un projet commercial bien défini, à choisir avec soin. Notons que les autorités suisses vont l’analyser et l’évaluer minutieusement. Leur objectif, c’est de s’assurer que le projet est bénéfique pour l’économie locale et qu’il ne risque pas de porter préjudice aux entreprises nationales. 

Avant de s’installer en Suisse, les ressortissants des pays tiers sont aussi tenus de demander un permis de travail. Lorsqu’il est validé, l’entrepreneur peut alors procéder à la création de son entreprise. Il doit accomplir les démarches dans le respect des règlementations en vigueur en Suisse afin d’éviter les soucis avec les autorités. 

Tout commence par le choix du statut juridique. Il faut ensuite réaliser l’inscription au registre de commerce. A tout cela s’ajoute l’inscription à l’administration fédérale des contributions qui se charge de la gestion de la fiscalité des diverses entreprises implantées dans le pays. Lorsque toutes les formalités requises sont accomplies correctement, vous pouvez entreprendre en Suisse en toute légalité et en toute sérénité.

Comment procéder pour entreprendre en Suisse ?   

Pour entreprendre en Suisse, il y a différentes étapes à suivre. En premier lieu, il faut prouver que vous disposez du moyen financier requis pour démarrer votre activité. Pour cela, le placement d’un capital payé auprès d’une banque suisse est requis. 

La seconde étape, c’est le dépôt des documents d’enregistrement auprès d’un notaire public. Lorsqu’ils sont authentifiés, l’entrepreneur peut les déposer auprès du registre du commerce avec les frais de création de l’entreprise. Il faut ensuite procéder à l’immatriculation à la TVA et à l’inscription des employés dans le système national d’assurance sociale. La recherche du local professionnel n’est pas à oublier, car la présence physique de l’entreprise est nécessaire pour les clients. 

Notons que les non-résidents ont le droit d’acheter un bien immobilier en Suisse s’ils disposent d’une autorisation. Cela dit, il est indispensable de disposer d’un financement adéquat. Le prix de l’immobilier est effectivement élevé surtout dans les grandes villes. Actuellement, de nombreux entrepreneurs choisissent de faire appel à un spécialiste en création d’entreprise en Suisse.

Il s’agit d’une option si vous voulez bénéficier d’un meilleur guide et si vous voulez concrétiser votre projet dans le meilleur délai.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles