SociétéFamille / MariageConséquences d’une surexposition aux écrans chez les enfants

Conséquences d’une surexposition aux écrans chez les enfants

La société actuelle est très influencée par l’évolution rapide de la technologie. Les écrans se propagent beaucoup sur le marché : les télévisions, les tablettes, les ordinateurs, les smartphones. Pourtant, l’usage excessif de ces derniers peut entraîner une surexposions aux écrans pour les enfants, lesquels sont incompatibles avec leur développement physique et psychique. 

La surexposition aux écrans, un grand danger pour le développement

La surexposition aux écrans notamment pour les enfants entraine de sérieuses conséquences sur leur développement, notamment sur leur développement mental. Elle engendre le manque de concentration, ce qui est très contraignant lors de l’apprentissage. Lorsque l’utilisation de l’écran dépasse le niveau de la consommation acceptable, les enfants auront des problèmes d’addiction, aussi extrêmement perturbant pour son mental. Cette dépendance entraîne souvent une conduite impulsive et violente, des troubles de l’humeur ainsi que de l’hyperactivité. 

Les écrans empiètent également sur les activités qui devraient être naturelles pour un enfant : les jeux, le contact avec d’autres enfants de son âge. Ils l’empêchent de découvrir la vie sociale. Ce qui, dans le futur, peut avoir des effets néfastes sur ses relations humaines et provoquer l’isolement. Ainsi, son développement personnel n’aboutit pas complètement.

L’exposition prolongée aux écrans, mauvais pour la santé des petits

En particulier, la surexposition aux écrans pourrait être un péril pour la vue des enfants. À un âge aussi jeune, leurs yeux en cours de croissance ne peuvent pas vraiment supporter l’effet de la lumière bleue diffusée par les écrans. D’où, l’utilisation prolongée d’appareils à écran peut entraîner des complications oculaires. Aussi, à cause de la surexposition, l’enfant peut avoir des problèmes de sommeil : des difficultés à dormir ou interruption du sommeil. 

Une trop longue exposition aux écrans réduit les activités extérieures et physiques, c’est-à-dire, pas de foot, pas de saut à la corde, ils ne peuvent même pas courir et gambader dans les parcs. De ce fait, ils risquent d’avoir des problèmes de santé ou de souffrir d’obésité dans le futur. À noter que le déséquilibre alimentaire est une des conséquences de l’addiction à l’écran. 

La régularisation de l’usage des écrans

Même si c’est difficile, la régularisation de l’usage pour limiter le risque de surexpositions aux écrans est la responsabilité des parents. Il existe différents moyens pour arriver à limiter le temps d’écrans d’un enfant : par l’information, par la sensibilisation aux dangers des écrans, par l’organisation d’emploi du temps pour les horaires d’expositions, etc.  

Pour faciliter la tâche, des applications, des sites spécialisés ainsi que des jeux éducatifs visant à aider les parents sont maintenant disponibles en ligne. La troisième option est encore plus efficace, car elle apprend à l’enfant lui-même à gérer son temps d’écrans par sa propre volonté. 

La Boite à limites par exemple est adaptée pour les enfants âgés de 3 à 11 ans. C’est en quelque sorte un jeu composé d’une réglette de timing. Elle permet de bien doser le temps devant l’écran, un outil très pratique pour la gestion du temps. L’objectif est simple : aider les enfants à pratiquer une activité en dehors des écrans, et le concept de diminuer progressivement le temps d’exposition à l’écran. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles