Microsoft a vu dans le rachat de LinkedIn l’occasion d’en faire sa « structure de réseau social ». Pourquoi ?


LinkedIn, le réseau social n°1 racheté par Microsoft

LinkedIn est devenue une application inconditionnelle sur Smartphone, et il s’agit également d’un moyen non négligeable d’élargir son réseau professionnel. Avec plus de 443 millions d’utilisateurs, LinkedIn est donc devenu un outil incontournable en matière de recrutement et d’échanges professionnels. Microsoft a voulu se familiariser avec ce réseau professionnel afin de toucher un maximum d’utilisateurs. LinkedIn est une application universelle, avec un nombre d’utilisateurs toujours en forte croissance. Pourtant, Microsoft s’est éloigné du monde de la téléphone mobile, en abandonnant Nokia notamment, mais semble tout miser sur le rachat d’applications (Outlook et Bing entre autres).

Redmond n’a pas hésité à mettre en œuvre de grands moyens financiers pour racheter LinkedIn, avec un prix de rachat estimé à plus de 26 milliards de dollars. L’accord étant en bonne voie, la transaction se fera prochainement et LinkedIn deviendra le premier réseau social de Microsoft. Jeff Weiner restera le PDG de LinkedIn selon Satya Nadella et considère que cette union pourra permettre « d’accélérer la croissance de LinkedIn tout comme celle de Microsoft Office 365 et de Dynamics, alors que nous cherchons à atteindre chaque personne et chaque organisation sur la planète ».

De plus, le cours de LinkedIn en bourse a grimpé considérablement, avec une hausse de 48%. Malheureusement, concernant Microsoft, les investisseurs ne suivent pas, ce qui provoque une baisse de 4% de son cours.

LinkedIn et Facebook : deux mondes que tout oppose

Microsoft essaie également de nous prouver son sérieux à travers ce rachat. Effectivement, LinkedIn laisse très peu de place aux sujets de conversations multiples et stériles. Le monde professionnel interagit à travers LinkedIn, ce qui fait qu’il ne peut en aucun cas être comparé à un réseau social « plus léger ». La plupart des commentaires écrits sur LinkedIn sont des réflexions intelligentes et pleines de sens où professionnels communiquent entre eux au sujet de leur travail tout en restant structurés et cohérents.

C’est pourquoi Microsoft a besoin de ce rachat pour montrer qu’il fait les choses différemment en faisant des placements judicieux tout en s’éloignant des réseaux sociaux type Facebook et Twitter. Miser sur LinkedIn est une bonne chose puisqu’il fait son chemin depuis 2003, sans faire de vague, et tout en gardant son sérieux légendaire. Microsoft a donc joué un gros coup de poker afin de se démarquer de ses concurrents. De plus, les dernières années n’ont pas été particulièrement florissantes pour le groupe, notamment avec le fiasco total dû au rachat de Nokia, ce qui a provoqué seulement deux années plus tard le licenciement de presque tous les employés.

Le système d’exploitation Windows Phone est également loin d’être un succès pour la firme, qui se retrouve avec des concurrents tels qu’Android et iOsMicrosoft a donc rencontré un grand nombre de difficultés ces dernières années et pense bien remonter la pente avec grâce à son nouvel investissement qu’est LinkedIn.