En Foire aux vins, chez le caviste, chez le vigneron, aux enchères, sur internet… Les 4 chiffres clés de la vigne et du vin dans le monde en 2016 : 7,5 millions d’ha (vignoble mondial), 267 millions d’hectolitres (production mondiale de vin), 242 millions d’hectolitres (consommation mondiale de vin), 104 millions d’hectolitres (échanges internationaux du vin). Voici nos conseils indispensables pour bien acheter son vin.

Acheter son vin chez un caviste

Les authentiques cavistes de quartier ont, hélas, tendance à disparaître au profit de grandes chaînes dont les modes d’achat et de sélection se rapprochent désormais très fortement de la grande distribution. Si vous avez la chance d’avoir non loin de chez vous – il en existe encore quelques-uns, un caviste passionné, compétent et disponible, ne vous en privez surtout pas. Il saura vous conseiller et vous proposer des vins originaux, sélectionnés par lui même et donc difficiles à trouver ailleurs.

Acheter son vin en foire aux Vins

Depuis une vingtaine d’années, les foires aux vins se sont développées en France, à tel point qu’elles sont devenues un véritable phénomène de société. Les différentes enseignes proposent désormais toute une foire aux vins au mois de septembre ou octobre. Si on peut y réaliser de très bonnes affaires, principalement sur les grands bordeaux, vendus parfois à prix coûtant, il convient d’être attentif pour le reste. Rupture rapide de stock, vins issus de petits millésimes, bourgognes sans aucun intérêt, les foires aux vins peuvent aussi réserver de mauvaises surprises. Nos conseils : bien préparer sa stratégie d’achat et se présenter au magasin dès le premier jour pour profiter des meilleures affaires.

Acheter son vin en vente aux enchères

Les ventes aux enchères de vins se sont multipliées ces dernières années et demeurent un excellent moyen d’acquérir des bouteilles à des prix parfois raisonnables. Il faut cependant prendre quelques précautions : s’assurer que les vins ont été bien conservés (les niveaux doivent être bons), se donner un prix maximum pour chaque lot convoité afin d’éviter de se laisser emporter par l’enchère dans le feu de l’action, enfin ne pas oublier les frais annexes qui viennent alourdir la facture (TVA et commission). Pour réaliser les meilleures affaires, n’hésitez pas à rechercher les lots dépareillés, les caisses incomplètes ou les vins d’appellations moins prestigieuses.

Acheter son vin sur internet

Internet est désormais devenu, en matière de vin également, un acteur incontournable. Les sites se multiplient avec des concepts parfois très différents. Comme pour tout achat par correspondance, il convient d’être attentif.

Renseignez vous sur la fiabilité et la solidité des sites sur lesquels vous passez votre commande (les forums sont à ce titre bien utiles) et fuyez ceux qui accumulent les incidents, les retards de livraison et les annulations de commande.

Privilégiez les sites établis depuis longtemps et, pour ce qui est des achats de Bordeaux, ceux qui ont également le statut de négociant et peuvent donc acheter directement les vins auprès des châteaux. N’achetez que des vins que vous connaissez et méfiez-vous des promotions trop alléchantes.

Dans tous les cas, acheter son vin en ligne est souvent très attractif.


Et vous, avez-vous d’autres astuces ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires 🙂 !