Voyage – Tourisme"La saison des pluies au Burundi"

« La saison des pluies au Burundi »

Le Burundi offre des conditions climatiques très variées qui s’étendent de la saison des pluies longue et humide à la saison sèche plus aride. La saison des pluies se produit généralement au Burundi entre décembre et mars. Les précipitations constantes et les vents doux rafraîchissent l’atmosphère et rendent à la nature toute sa beauté. Que ce soit pour les promenades en forêt, la randonnée en montagne ou la simple contemplation de la nature, la saison des pluies offre des opportunités intéressantes pour les visiteurs du Burundi. Dans cet article, nous allons explorer les impacts de la saison des pluies sur l’économie, la vie quotidienne et la société burundaise.

Les périodes de résurgence des pluies

Au Burundi, les saisons des pluies s’étalent sur une période allant de November à mars. Cette saison s’ouvre normalement avec l’arrivée de la mousson sur les côtes Est du pays avant de se disperser tout doucement vers la partie occidentale. La période la plus plus pluvieuse se situe généralement entre Décembre et Janvier, le reste de la saison étant caractérisé par des averses sporadiques. Les Burundaises et Burundais, conscients du rôle décisif que jouent les pluies dans les activités agricoles, attendent toujours cette saison avec beaucoup d’espoir et d’excitation.

Cette saison des pluies est attendue avec beaucoup d’impatience car elle rend possible la culture des cultures comme le maïs, des arachides et de la banane, toutes considérées comme principales cultures destinées à la nourriture et au commerce. Les agriculteurs s’empressent de défricher pour mettre en place leurs cultures et ainsi profiter d’une bonne récolte pour vendre leurs produits. La sécheresse et la malnutrition affectent plus d’un tiers des habitants du Burundi, raison pour laquelle la saison des pluies est une période d’espoir pour beaucoup.

Risques pendant la saison des pluies

Malgré l’espoir que représente cette saison des pluies, cette période apporte son lot d’inconvénients. Les grandes quantités de pluie provoquent souvent des inondations, en particulier dans les régions montagneuses du pays. Les inondations créées par de forts débits d’eau peuvent endommager les bâtiments et les routes, et les maisons construites en bambou sont les plus susceptibles de subir des dommages importants.

Les inondations entraînées par les lourdes pluies sont souvent à l’origine des législations épidémiques. Les moustiques piqueurs transportent des maladies comme la malaria et le paludisme à travers le pays. Dans le but d’endiguer la propagation des maladies véhiculées par les moustiques, il est conseillé aux habitants de se protéger en portant des vêtements longs et en installant des moustiquaires.

Conclusion sur la saison des pluies au Burundi

La saison des pluies au Burundi est une période de l’année anxiétée de plusieurs manières. Elle offre aux agriculteurs l’opportunité d’obtenir une bonne récolte, ce qui a un impact direct sur leur niveau de famine. Pourtant, les précipitations exagérées qui accompagnent la saison des pluies entraînent des inondations qui endommagent les bâtiments et posent des risques pour la santé des habitants du Burundi. La saison des pluies est donc une période à prendre au sérieux pour les habitants et pour les visiteurs et pour tirer parti des opportunités qu’elle offre sans encourir ses risques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez vous

OBTENIR UN ACCÈS COMPLET ET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR L'édition À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE EXPERTE DES TENDANCES ÉMERGENTES

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Sur la même thématique

Derniers articles

Plus d'articles