La vente en viager peut être une bonne solution pour toutes les personnes âgées. En effet, celles-ci bénéficient généralement de faibles revenus, constitués de retraites et de pensions. La vente en viager peut permettre au vendeur de profiter de revenus supplémentaires. De plus, ce peut être une bonne affaire pour l’acheteur. Nous vous donnons quelques conseils et astuces pour vendre en viager.

Qu’est-ce qu’une vente en viager ?

La vente en viager s’approche de la vente classique d’un bien immobilier, la différence réside dans le paiement. Vendre en viager permet de transférer votre propriété à un tiers qui devra verser un capital initial comptant tandis que le reste sera verser chaque mois ou trimestre au vendeur jusqu’à son décès.

Dans la majorité des cas, il s’agit d’un viager occupé, c’est-à-dire que le vendeur continue à habiter son logement. Le prix dépend non seulement de la valeur du bien mais aussi de l’âge du vendeur et des modalités de la vente (usufruit, droit d’usage ou viager libre). Plus les droits du vendeur seront importants, moins le prix sera élevé.

Pourquoi vendre en viager ?

C’est une pratique souvent prisée par les personnes âgées qui leur permet de bénéficier de revenus à vie. Cependant, il n’y a pas d’âge minimum ou maximum pour vendre en viager.

La vente en viager n’est plus taboue et elle est amenée à se développer dans les prochaines années puisque nous vivons de plus en plus vieux et les retraites stagnent. Vendre en viager est donc une solution pour toutes les personnes âgées qui souhaitent bénéficier d’une source de revenus complémentaire tout en gardant l’usufruit de leur bien immobilier.

Pourquoi acheter en viager ?

Les avantages d’acheter en viager sont nombreux. Cependant c’est un investissement financier qui reste aléatoire. Tout d’abord, sachez qu’en achetant en viager vous bénéficiez d’une décote supplémentaire sur la valeur du bien dans le cas d’un viager occupé.

Le second intérêt économique de l’achat en viager est de ne payer qu’une partie du bien immobilier sous forme d’apport (également appelé « le bouquet ») qui représente généralement 20 à 30% du bien.

Les rentes dues mensuellement ou trimestriellement sont ensuite calculées en fonction de l’espérance de vie statistique du vendeur. C’est une durée qui représente le nombre d’années où vous allez rembourser ce capital. Au-delà de cette période, la rente s’appellera le « versement d’intérêt ».

Où trouver un expert dans l’achat et la vente d’un viager ?

Avant de se lancer dans l’achat ou dans la vente en viager, il est primordial de se faire accompagner tout au long de cette démarche. En choisissant Vita Pecunia pour votre projet, vous bénéficierez d’un guide viager gratuit pour vous livrer toutes sortes de conseils pour l’achat et la vente en viager.

De nombreux articles sont disponibles sur leur site web pour vous aider à bien vendre ou acheter en viager. Cet expert propose également l’évaluation du bouquet et de la rente de votre viager gratuitement.

L’avantage ? Vous profiterez des recommandations d’un investisseur immobilier et expert des calculs viager.