Taper pour rechercher

video-img

Vitiligo et pityriasis versicolor

Nathan
Partager

Le vitiligo et le pityriasis versicolor ont deux aspects similaires, provoquant tous deux une dépigmentation de la peau, mais est-ce la même chose? L’un est une maladie auto-immune, l’autre est un champignon. L’un peut se soigner, et l’autre plus difficilement.

Qu’est-ce que le vitiligo?

Le vitiligo est une pathologie de peau, maladie causée par un dérèglement du système immunitaire. Les anticorps prennent la mélanine pour ennemi venant la détruire et laissant ainsi place à des tâches blanchâtres sur la peau. Cette maladie est évolutive et rien ne prévient sa propagation. Il est toutefois conseillé de mener une bonne hygiène de vie pour prévenir l’apparition de nouvelles tâches. Un faible pourcentage de la population est atteint par cette dépigmentation, hommes, femmes et enfants peuvent le déclencher. 

L’hérédité peut être un facteur, tout comme un choc émotionnel, un stress intense ou encore une exposition à des produits chimiques.
Il existe trois stades de vitiligo. Le premier est une peau ayant encore de la couleur, plutôt bistre avec les poils colorés. Le second se reconnait par une peau blanches, avec les poils encore colorés. Le troisième se caractérise par une peau blanche, avec les poils blancs.

Les formes de vitiligo sont aussi variables:

Un vitiligo appelé segmentaire se localisera sur une seule partie du corps, comme par exemple le ventre, la jambe, ou le bras, et ce, sur un seul côté.

L’autre sera symétrique, appelé non segmentaire et viendra apparaître sur les deux mains, pieds, coudes, yeux ou genoux. 

Chaque personne qui déclenchera cette pathologie l’aura de manière différente.

Qu’est-ce que le pityriasis versicolor?

C’est un champignon, qui se développe le plus souvent en milieu chaud et humide, il est non contagieux. Il se caractérise par l’apparition de tâches blanches ou au contraire plus foncées. Il s’installe sur toutes les parties du corps, partiellement, ou de manière étendue. Il peut se soigner assez facilement, avec un traitement spécifique donné par un médecin généraliste ou un dermatologue. Les tâches blanches s’estomperont et la peau rebronzera normalement avec l’arrivée des beaux jours.

Comment les identifer?

Un examen fait par un médecin, notamment le dermatologue, spécialiste de la peau, indiquera s’il s’agit d’un vitiligo ou d’un pytiriasis versicolor. Le spécialiste pourra utiliser une lampe spéciale, appelée lampe de wood pour faire son diagnostic.

Il pourra prescrire facilement un traitement pour le pytiriasis versicolor. En ce qui concerne le vitiligo il n’existe à ce jour pas de remède miracle, mais le spécialiste pourra conseiller son patient et l’orienter au mieux.

Les traitements existants aujourd’hui sont l’héliothérapie (exposition au soleil), la photothérapie (cabine spécifique), les crèmes.

Une lotion de maquillage du vitiligo aidera aussi à son camouflage, afin d’améliorer la santé morale de la personne. Ces lotions sont conçues spécifiquement pour les personnes ayant la peau dépigmentée, elles sèchent en quelques secondes et sont destinées à tous, car plusieurs teintes sont proposées. Contrairement aux crèmes types fond de teint elle ne sont pas grasses et ne tâchent pas.

Nathan
Nathan

Rédacteur en chef et journaliste passionné, j'ai créé le magazine We Are Online en 2011. Depuis, plusieurs journalistes m'ont rejoint. Notre volonté : disrupter le monde de l'information en partageant des actualités positives et intéressantes.

  • 1

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *